• bdepierre

INTERDICTION AU PORTUGAL : LE PRÉSIDENT DE LA FICM POINTE LES ABUS

DES ABUS COMMIS PAR « UN NOMBRE FAIBLE DE CAMPING-CARISTES »

Source article du 16/01/2021 d’Antoine CHAPENOIRE paru dans les actualités du site «Le Monde du Camping-Car»


Au Portugal, les camping-cars n’ont plus le droit de stationner que dans les endroits autorisés (aires, campings, parkings dédiés…). Le président de la Fédération internationale des clubs de motorhomes, Claude Guet, réagit.


Au moment de l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation des camping-cars au Portugal, nous avons demandé au président de la FICM de réagir. Cette fédération de camping-caristes réunit des associations et clubs de divers pays d’Europe (dont le Portugal). Voici l’intégralité du courrier que nous a adressé Claude Guet.


Camping-car au Portugal : les leçons du passé ne sont pas retenues

« Ce qui se passe en ce moment au Portugal est la conséquence directe des abus de toutes sortes commis par un nombre certes faible (mais hélas agissant) de camping-caristes pour qui les règles de vie en société ne comptent pas.

Aujourd’hui nous nous retrouvons dans la même situation que nous avons connue au Maroc il y a quelques années.

Hélas, l’accueil fantastique que nous réservait le Portugal, liberté totale tant pour le stationnement que pour les services, c’est fini.

Dans nos clubs, la charte de bonne conduite signée par nos adhérents doit toujours être notre ligne de conduite dans la pratique de ce mode de loisir fantastique.

Tous ensemble nous devons rejeter tous ceux qui n’ont pas le respect de la collectivité des camping-caristes. Leurs agissements nuisent à l’ensemble et ouvrent la porte à encore plus de restrictions dans tous les pays qui nous accueillent. »


La faute aux nuisances commises par des camping-caristes : un avis partagé

D’autres avis allant dans le même sens nous ont été communiqués. Henri, camping-cariste, nous a adressé un message sur notre site : « Nous payons le comportement de beaucoup de camping-caristes ne respectant rien ni personne. » Même son de cloche sur notre page facebook, où Fred raconte son expérience personnelle : « J’ai fait le tour du Portugal en van il y a deux ans en plein mois de juillet. C’était juste génial, l’état sauvage et la liberté de dormir où on veut, le luxe de s’endormir au bord de la mer avec le coucher de soleil… le rêve ! Mais ça, c’est pour le Nord et la côte ouest, car plus on descend plus c’est touristique et alors le sud… Une marrée de touriste et de camping-cars, la déchetterie à ciel ouvert causée par ces campeurs. Je comprend donc que le Portugal veuille réglementer ! On ne voit même plus la côte, mais que des camping-cars ! »


La fédération portugaise de camping-car en action

La fédération portugaise de camping-car (Federaçao portuguesa de autocaravanismo), quant à elle, a publié sur sa page facebook un message de son président, Manuel Bragance. Il retrace les actions menées par sa fédération contre cette nouvelle réglementation (rencontres dans les ministères et les administrations, communication…) : « Nous continuerons à travailler sur une solution qui ne discrédite pas les camping-cars par rapport aux autres véhicules et qui ne renvoie pas aux collectivités locales la différenciation aléatoire de leur stationnement.»

508 vues0 commentaire