top of page
  • bdepierre

LE GOUVERNEMENT AUTORISE LE RÉTROFIT SUR LES CAMPING-CARS

Source : Les actualités du site "Le Monde du Camping-Car" article d'Anthony MOISSON du 25/10/2023

Il est désormais possible de changer le moteur thermique d’un camping-car pour le rendre plus propre et moins polluant. Trois arrêtés ont été publié le 24 octobre 2023 dans le but de simplifier la réglementation du rétrofit et de faciliter les homologations. Est-ce le début d’une nouvelle aire pour les véhicules de loisirs ? Rien n’est moins sûr.


A défaut de pouvoir acheter un camping-car électrique, il est désormais possible de transformer son camping-car thermique afin de le rendre moins polluant grâce au rétrofit. Cette technique consiste à retirer le moteur diesel pour le remplacer par un moteur électrique alimenté par des batteries ou une pile à combustible à hydrogène.



Les véhicules spéciaux

Si cela était déjà possible sur les voitures, il n’était pas encore administrativement défini pour les véhicules “spéciaux” dont font partie les camping-cars. C’est le cas depuis le 24 octobre 2023 et les mesures prises par le gouvernement.



Simplifier l’homologation

Trois ministres ont annoncé la mise en place d’un plan d’action national en faveur du rétrofit : Agnès Pannier-Runacher ministre de la Transition énergétique, Roland Lescure, ministre délégué chargé de l’Industrie, et Clément Beaune, ministre délégué chargé des Transports.

Trois arrêtés ont été publié afin de simplifier la réglementation. Ils visent notamment à faciliter les procédures d’homologation. Ce qui devrait faciliter les transformations et surtout accélérer la décarbonation.



Réduire les émissions de gaz

“Avec le rétrofit, on peut convertir un véhicule thermique en véhicule propre, électrique ou à combustible hydrogène. Le rétrofit réduit les émissions de gaz à effet de serre, limite l’impact sur les ressources naturelles et crée des emplois industriels”, indique Agnès Pannier-Runacher.



D’autres freins au rétrofit des camping-car

Une mesure intéressante sur le papier. Mais est-ce réalisable techniquement ? Changer la motorisation de son camping-car est-il envisageable ? Cela ne sera pas sans poser quelques problèmes, notamment au niveau du poids, surtout avec des charges utiles de plus en plus réduites. Et s’il existe quelques rares sociétés spécialisées dans le rétrofit, seront-elles en mesure de transformer un véhicule de loisirs. Rien n’est moins sûr ! D’autant que l’opération coûte chère. Comptez 20.000 € en moyenne.

Poids, prix, disponibilités des artisans : le rétrofit sur camping-car est encore irréaliste, malgré toute simplification administrative.
344 vues0 commentaire

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page