• bdepierre

LE TOUR-DU-PARC (56370) : LES OPPOSANTS À L’AIRE S’EXPLIQUENT, ET TACLENT CAMPING-CAR PARK

Source : les actualités du site « Le Monde du Camping-Car »

Article de la rédaction du 05/06/2021


Des habitants de la commune du Tour du Parc (Morbihan) s’opposent à la création d’une aire d’accueil. Ils nous ont écrit : leur problème, c’est la localisation de l’aire. Ils ont aussi remarqué que la convention conclue par la mairie avec Camping-Car Park mentionne l’interdiction du stationnement des véhicules transportant du gaz. Et ça leur pose problème : si les camping-cars sont dangereux sur les places de stationnement, pourquoi ne le sont-ils pas aussi sur l’aire ?


Peut-être connaissez-vous déjà l’affaire du Tour-du-Parc (commune du Morbihan). En bref : la mairie a un projet d’aire d’accueil pour camping-cars et des habitants de la commune s’y opposent. Nous en avons parlé à plusieurs reprises. Nous avons ainsi publié un article sur la manifestation et la pétition lancée par ces opposants. Ensuite, nous avons donné la parole au maire de la commune, qui évidemment, défend le projet. Enfin, dans l’éditorial du Monde du Camping-Car, notre rédacteur en chef donne son point de vue sur cette affaire. Suite à ces publications, des membres du « comité citoyen » (d’opposition à l’aire de camping-car) nous ont écrit, pour nous faire part de leur point de vue. Et c’est intéressant.


Pour commencer, ces habitants du Tour-du-Parc rétablissent certaines vérités : « Notre comité compte 81 foyers appartenant à toute la commune. La pétition contre ce projet a recueilli à ce jour, 550 signatures soit 47% de la population adulte de la commune. » Ensuite, le courrier entre dans le vif du sujet.


«Hostiles à la localisation de l’aire, pas aux camping-cars»

La lettre ouverte des opposants à l’aire de camping-car était accompagnée de cette image, montrant le plan du projet.

« Nous ne nous opposons pas à la création d’une aire de camping-cars sur la commune ni aux camping-cars. Nous sommes hostiles à la localisation du projet sur ce terrain qui n’était pas comme le dit le maire, un camping mais un lieu d’accueil estival sous toile pour des jeunes patients de l’Hôpital de Santé Mentale de Saint-Avé. »


« Des rues peu adaptées, une aire proche des habitations »

« Pour nous, la localisation de ce projet n’est pas pertinente car elle va fortement perturber la vie des habitants, ses voies d’accès obligeant les camping-cars à traverser le village sur des routes étroites et peu adaptées, même avec une limitation à 20km/h. De plus, le projet se situerait à moins de 18m d’habitations. » C’est un quartier très apprécié de tous les Parcais aussi bien marcheurs que cyclistes pour sa tranquillité et son absence actuelle de risques pour les usagers (au vu du nombre de signatures à la pétition, tous les habitants se sentant concernés ne sont pas riverains du terrain). »


Des vidanges sauvages… sans preuves

« Le maire justifie cette aire en raison de la pollution des eaux due à des vidanges sauvages et des stationnements non autorisés de camping-cars sur la commune, constatés officiellement. Comme vous, nous en doutons et lui avons demandé les P.V. correspondants : pas de réponse. »


La convention avec Camping-Car Park juge les camping-cars dangereux… de nuit

« La convention d’occupation, sera accompagnée à la demande de la société Camping-Car Park, d’un arrêté municipal interdisant le stationnement de nuit, à certains endroits de la commune, aux vé