• bdepierre

Morbihan. Entre Damgan et les camping-cars, la guéguerre de retour au tribunal

Source : article (partiel) du 25/01/2021 de Sylvie RIBOT paru dans les actualités du site «Ouest France»


Après plusieurs épisodes ces dernières années, Damgan (Morbihan) repasse au tribunal administratif de Rennes (Ille-et-Vilaine) le 28 janvier 2021. Le comité de liaison du camping-car a déposé un recours, cette fois contre une interdiction de stationnement.


Durant la saison 1 de ce feuilleton judiciaire, déjà en 2016, le Comité de liaison du camping-car (CLC) avait contesté des portiques posés par la commune de Damgan empêchant l’accès des camping-cars à certains parkings, portiques sur lesquels le CLC tiquait « depuis trois ans déjà ». Le tribunal administratif de Rennes (Ille-et-Vilaine) avait donné raison à la commune.


Puis, le CLC avait eu gain de cause à la cour d’appel de Nantes (Loire-Atlantique) la commune avait été condamnée à retirer les portiques ainsi que les panneaux de signalisation disposés à l’attention des camping-cars.


Ce dernier recours de la part du CLC a été motivé car cette dernière condamnation n’a pas été respectée. L’arrêté municipal et les panneaux d’interdiction sont toujours en place.


Pourtant la commune dispose d’une aire ouverte à l’année. En 2017, le maire avait déclaré à Ouest France « la municipalité accueille bien volontiers les camping-caristes. Mais pas dans l'anarchie et le non-respect de notre territoire et de ses résidents, et une certaine privatisation de l'espace public. Nous étudions la faisabilité de disposer d'une seconde aire. Mais cela prend du temps et nécessite de mobiliser des finances ».

104 vues0 commentaire