• bdepierre

OBJECTIF CAMPING-CAR POUR LA WALLONIE : ENTRETIEN AVEC VALÉRIE DE BUE, MINISTRE DU TOURISME

Source : les actualités du site « Le Monde du Camping-Car »

Article de Antoine CHAPENOIRE du 14/09/2022

Valérie De Bue, ministre du tourisme de Wallonie, et Claude Guet, président de la FICM.


Le Monde du Camping-Car pose 3 questions à Valérie De Bue, ministre du Tourisme du Gouvernement wallon. Outre un budget important déployé pour la création d’aires de camping-cars, Mme De Bue évoque les bénéfices attendus de l’accueil des camping-cars, et les atouts de la Wallonie pour vos futurs voyages…


A l’occasion de l’Euro-CC 2022 (rassemblement des clubs de camping-cars européens), nous avons rencontré la ministre du Tourisme de la région Wallonie (en Belgique). Valérie De Bue nous avait alors révélé une information de poids : l’intention du gouvernement wallon de débloquer un budget important pour la création d’aires d’accueil pour camping-car. Depuis, la rentrée est arrivée, et Mme De Bue nous confirme aujourd’hui cet investissement : un programme d’appel à projet de 4 millions d’euros.


Lire aussi notre article 5 bonnes raisons d’adhérer à un club ou une association


Le Monde du Camping-Car : La Wallonie a lancé un appel à projets, afin d’encourager les communes à créer des aires d’accueil pour camping-cars. Quels sont les objectifs de ce programme (en termes de créations d’aires et bien sûr, du développement des visites de la Wallonie en camping-car) ?


Valérie De Bue : Les 4.000.000 d’euros alloués par la Région à cet appel à projets ont pour objet de créer de nouvelles aires publiques de nuit équipées qui devront entrer en service pour la saison touristique 2024 et, ainsi, d’améliorer la répartition de ces aires sur le territoire de la Wallonie, dans une optique d’implantation stratégique sélective.

L’objectif est de permettre de créer 20 nouvelles aires équipées sur le territoire. Mais plus qu’un nombre d’infrastructures, l’objectif principal est bien sûr de développer une offre d’infrastructures qualitatives sur l’ensemble du territoire wallon et de renforcer le positionnement de la Wallonie en matière de tourisme itinérant avec évidemment un accroissement de la fréquentation et du nombre de motor-homistes qui viendront découvrir notre Région.


Lire aussi notre article Préparer un road-trip en camping-car


LMCC : Qu’est-ce qui, dans la pratique du camping-car, vous semble être prometteur pour l’essor de l’économie touristique wallonne ?


Valérie De Bue : Les motor-homistes représentent une part importante du tourisme itinérant et l’utilisation du motor-home s’est intensifiée ces dernières années. De plus en plus de motor-homistes recherchent des aires d’accueil équipées et qualitatives pour y passer la nuit. Par sa position géographique, la Wallonie est un territoire de passage très fréquenté pour les nombreux mouvements de transhumance touristique tant Nord-Sud, qu’Est-Ouest. Elle doit profiter de sa position privilégiée pour attirer ces nombreux touristes et faire en sorte que ceux-ci soient accueillis dans de bonnes conditions pour profiter des nombreux attraits touristiques de la Wallonie.

La Belgique est le deuxième pays européen à connaître la plus forte progression en termes d’immatriculations. Ainsi, en 2021, le nombre d’immatriculations annuelles (chiffre qui comprend les véhicules neufs et d’occasion) a connu une augmentation de plus de 20%. Fin juin 2022, on dénombrait quelque 69.095 motor-homes en Belgique.

Il est important de pouvoir mieux accueillir les motor-homistes sur notre territoire afin que ceux-ci s’arrêtent plus longtemps et rayonnent autour de leur point d’arrêt. L’amélioration des infrastructures d’accueil pour motor-homistes constituera donc un levier certain de croissance touristique et économique pour la Région wallonne.


LMCC : Quels sont les atouts touristiques de la Wallonie pour séduire les camping-caristes français ?


Valérie De Bue : Le secteur touristique wallon est très varié. La Wallonie offre une grande diversité d’activités et de paysages. Notre région dispose de nombreux atouts pour séduire les visiteurs français, et les touristes en général : des forêts et vallées préservées, de nombreux paysages, un patrimoine riche et exceptionnel, des attractions et des hébergements de qualité, une gastronomie que beaucoup nous envient, un folklore bien vivant et surtout, des habitants accueillants et souriants.

97 vues0 commentaire