• bdepierre

SÉCURITÉ : ÉVITER LES VOLS AVEC EFFRACTION À BORD DU CAMPING-CAR

Source : Eléments tirés d'un article paru dans les actualités du Monde Du Camping-Car

Les vols avec effraction sont-ils fréquents ?

Pour commencer, il n’existe pas de statistiques sur les vols de camping-cars et autres effractions à bord. Mais nous pouvons dire avec certitudes que les cambriolages de camping-cars ne sont pas très fréquents. Un camping-car est certes intéressant pour un voleur, mais il n’est pas si facile à cambrioler : le véhicule se trouve généralement sur la voie publique, et pas caché derrière des murs et des haies, comme une maison. Lorsqu’il est occupé, impossible pour le voleur de ne pas se faire remarquer. Alors restez confiants, évitez de laisser des objets précieux en évidence lorsque votre camping-car est en stationnement.


Sécurité : 3 conseils de bon sens

Voyager avec un chien

Votre chien peut vous prévenir lorsqu’un inconnu approche du camping-car. En aboyant, il peut aussi faire hésiter les cambrioleurs.


Faire installer une alarme à bord

Les alarmes pour camping-cars n’ont rien à envier à celles des voitures. On peut même dire qu’elles sont plus complètes, dans la mesure où on doit protéger le poste de conduite, la partie habitation, voire des équipements extérieurs à l’instar des vélos. La protection périmétrique, réalisée par des capteurs magnétiques, concerne la protection extérieure du camping-car, elle est efficace de jour comme de nuit. L’alarme se déclenche lorsqu’on tente de forcer les portes du poste de conduite et la porte d’entrée, mais aussi des baies ou encore les portillons. Pour sa part, la protection volumétrique détecte et signale toute présence intérieure. Elle est réalisée par des capteurs à ultrasons pour le poste de conduite et par des capteurs infrarouges pour la partie habitation. Cette protection est redoutable le jour, mais la nuit, pour éviter tout déclenchement intempestif par les déplacements intérieurs, il est préférable de la neutraliser.


S’équiper d’un coffre-fort

Les accessoiristes spécialisés dans le camping-car proposent des coffres forts adaptés aux véhicules de loisirs : petits, légers, mais robustes. Ils peuvent être spécifiques à certains porteurs (Fiat Ducato, Volkswagen Transporter, etc.) et fournis avec une notice d’installation pour une fixation solide et discrètes, sous les sièges par exemple. Idéal pour ranger vos papiers, ordinateur portable, clef de maison et autres objets précieux.


Le choix du bivouac :


Évitez les aires d’autoroute

C’est le conseil n°1 pour tout nouveau camping-cariste. Ne passez pas la nuit sur une aire d’autoroute. Même sous un lampadaire, même si la nuit tombe et que vous avez encore beaucoup de kilomètres à parcourir le lendemain matin. Dans ce cas, quittez l’autoroute à la première sortie et parcourez quelques kilomètres. Vous vous trouverez bien un parking, éventuellement dans une petite agglomération, où stationner pour la nuit. Ce sera plus sûr.


Seul ou en groupe : le débat

Dormir à plusieurs camping-cars, c’est rassurant. Mais certains camping-caristes affirment que les cambrioleurs trouvent plus facilement les camping-caristes quand ils dorment sur des endroits qui leurs sont destinés. En réalité, aucune étude statistique ne permet d’établir si les camping-cars groupés ou isolés sont plus visés.


Faut-il dormir sur une aire ou « dans la nature » ?

Nous avons fait un sondage : les camping-caristes qui ont l’habitude de bivouaquer en dehors des aires et des campings ne sont pas inquiets pour leur sécurité. Pour autant, beaucoup de camping-caristes sont rassurés lorsqu’ils dorment sur une aire d’accueil avec d’autres camping-cars. Ceux-là privilégieront les aires clôturées, les étapes France Passion (gratuites, chez des agriculteurs) ou au camping.

Espace Danton

3 rue Danton
92240 MALAKOFF

Matr. Voyages
N°IM075100284
Assur. MACIF Nº 15195976

FICM
  • White Facebook Icon

Tél : 0800 800 158 

(N° Vert gratuit)

  • White Facebook Icon

FFACCC © 2020 -  Joël Dupuy / Bernard Depierre /Alain Clavier