• bdepierre

Quel lieu pour l'accueil des camping-cars à Limoges ?

Source : article du 16/01/2021 de Jean-Adrien Truchassou paru dans les actualités du site «Le Populaire du Centre»

Parmi les critères quant à la future implantation de l’aire de camping-cars, la proximité avec le centre-ville de Limoges apparaît comme importante pour Sylvie ROZETTE.


En lançant une étude « d'opportunité », la communauté urbaine Limoges Métropole cherche à savoir quel lieu serait « le plus stratégique » pour y implanter une future aire de camping-cars.


Dans le cadre de sa « stratégie de développement touristique », la communauté urbaine Limoges Métropole a approuvé, lors de son dernier conseil communautaire en décembre, le lancement d’une « étude afin d’envisager l’opportunité et la faisabilité de la création de nouvelles structures d’hôtellerie de plein air, prenant en compte plusieurs cibles, y compris les camping-caristes ».

« L’idée, développe Sylvie ROZETTE, vice-présidente de Limoges Métropole en charge de l’attractivité et de la promotion du tourisme, c’est de lancer une étude sur l’opportunité du lieu d’une aire de camping-cars. En ayant en tête que l’on souhaite une aire de camping-cars à proximité du centre-ville pour que les gens puissent réellement s’arrêter, profiter de la ville et consommer. Qu’ils ne fassent pas que passer. On ne souhaite pas avoir une aire de camping-cars qui soit essentiellement un lieu de ravitaillement. On souhaite vraiment que les gens puissent s’arrêter chez nous, qu’ils découvrent notre ville et, l’ultime souhait, qu’ils en soient des ambassadeurs. »


Un secteur de Limoges déjà ciblé

Car l’élue le sait, les camping-caristes représentent « une famille », « une communauté » particulièrement active, comptant sur les bons plans des uns et des autres. « Si on arrive à faire une aire de camping-cars qui soit bien implantée, attractive, facile d’accès, bien équipée, agréable, etc., cela se saura dans le monde du camping-car. Et si les utilisateurs peuvent véhiculer un message positif du type “ça vaut le coup, arrêtez-vous deux-trois jours à Limoges pour visiter”, c’est vraiment l’idée. »


L’étude « d’opportunité » doit désormais cibler un « endroit le plus stratégique possible » pour reprendre les termes de Sylvie ROZETTE. Mais quelques paramètres semblent déjà sortir du lot.


« Notre ville, notre communauté urbaine doit proposer ce service-là. C’est un service qu’on doit offrir, surtout quand on veut faire du développement touristique. » SYLVIE ROZETTE (Au sujet de l'aire de camping-cars)


« Il y a plusieurs choses à prendre en considération. Mais l’objectif, c’est vraiment que l’on soit en entrée de ville, à proximité de l’A20 et que l’aire soit intégrée dans le paysage, dans un esprit de développement durable », insiste la vice-présidente de Limoges Métropole avant de détailler : « Entrée de ville, bords de Vienne, Casseaux au sens large. Mais on ne s’interdit rien. Nous, on peut penser certaines choses qui, finalement, après l’étude, ne seraient pas forcément judicieuses. »


Trois-quatre mois seront nécessaires, selon Sylvie ROZETTE, pour mener à bien l’étude. Et de reprendre : « Notre ville, notre communauté urbaine doit proposer ce service-là. C’est un service qu’on doit offrir, surtout quand on veut faire du développement touristique. »

102 vues0 commentaire