• bdepierre

INTERDICTIONS AU PORTUGAL : POUR LES CAMPING-CARS, UN DERNIER ESPOIR LE 28 MAI !

Source : les actualités du site « Le Monde du Camping-Car »

Article de la rédaction du 22/05/2021


Le code de la route portugais est désormais très sévère avec les camping-cars : il est interdit de dormir à bord, sauf sur les espaces dédiés (aires et campings). Mais la FPA (fédération portugaise d’autocaravanisme) a récemment publié un message d’espoir sur sa page Facebook. Le Parlement portugais doit se prononcer le 28 mai sur des propositions des partis d’opposition. Une tolérance pour les étapes d’une nuit sur les parkings est envisagée.


Commençons par un rappel de la réglementation en cours. Depuis l’adoption décret-loi n ° 102-B / 2020 art. 50, le code de la route portugais se montre très stricte avec les camping-cars : interdit de dormir à bord, excepté sur des sites dédiés (aires et campings). Vous pouvez retrouver notre article sur le sujet, ici : Portugal : l’interdiction devient la règle. Carlos, camping-cariste lusophone, nous apporte une précision importante : il reste possible de stationner sur une place de parking, tant qu’on ne dort pas dans le véhicule.


Dormir, stationner, ou séjourner… sur une place de parking au Portugal

Carlos, qui appartient à une association de camping-caristes et vit en France à bord de son camping-car, fournit ainsi des explications linguistiques utiles, sur les 3 concepts visés par la réglementation.

  • Estacionamento (stationnement), le même concept de stationnement présent sur le code de la route français. Comprend tous les véhicules.

  • Parqueamento (stationnement – vraiment, il n’y pas autre traduction…) Stationner et occuper plus d’espace que le périmètre du camping car. C’est à dire, ouvrir stores, baies de projection, marchepied, des tables,… Concerne que des campings car.

  • Pernoitar (séjourner), être a l’intérieur du camping car de 21h à 7h. Concerne que des camping car.


La réglementation est appliquée, mais…

D’après Carlos, la gendarmerie portugaise (GNR – Guarda Nacional Republicana) a déjà communiqué sur des contrôles, effectués dans le sud du pays. Nous avons contacté la fédération portugaise de camping-car (FPA – Federaçao Portuguesa de Autocaravanismo), qui nous confirme que cette réglementation est bien appliquée. « À l’heure actuelle, la législation est généralement respectée, mais il existe déjà des municipalités qui tolèrent le séjour d’une nuit. » Il semblerait aussi que des municipalités désireuses de poursuivre l’accueil des camping-cars, aient créé des parkings spécifiques.


Été 2021 : un décret moins sévère qu’en 2020

Sur son compte Facebook cette fois, la fédération de camping-car portugaise se félicite que la réglementation adoptée spécifiquement pour l’été (en lien avec l’accès aux plages pendant l’épidémie de Covid) soit moins sévère que l’an dernier à l’égard des camping-cars. « Le décret-loi 35 A / 2021 du 18 janvier[…] n’interdit plus le stationnement des camping-cars, il fait juste référence aux contraintes imposées par l’art. 50-A du code de la route. » Il devrait donc être possible de garer son camping-car sur le parking de la plage pendant la journée. Et pour la nuit ? L’association de camping-caristes a quelques espoirs…


Vote au parlement le 28 mai

En fait, la nouvelle réglementation portugaise relative aux camping-cars ne fait pas l’unanimité dans le pays. Loin de là, nous apprend Manuel Bragança, président de la FPA (joint par le Monde du Camping-Car). « Cinq projets de loi ont été présentés au Parlement portugais par cinq partis politiques différents, ce qui correspond à l’ensemble de l’opposition parlementaire. Tous les projets de loi ont un point commun : mettre fin à la notion de nuitée, actuellement inscrite dans le code de la route. Le vote sur ces projets de loi aura lieu le 28 mai 2021 et nous nous attendons à ce que la fin de ce concept de séjour d’une nuit soit approuvée par le Parlement. » Lire à ce sujet l’article de la radio portugaise TSF.pt, où l’on peut lire des déclarations de personnalités politiques d’opposition.

Ce qui se joue le 28 mai : la possibilité de dormir une nuit sur une place de stationnement.