• bdepierre

NETTOYAGE CAMPING-CAR : NOS CONSEILS POUR BIEN LAVER L’EXTÉRIEUR ET L’INTÉRIEUR

Source article du 02/02/2021 d’Alain VACHERON paru dans les actualités du site «Le Monde du Camping-Car»


Pour éviter les problèmes de corrosion, d’étanchéité ou tout simplement pour garder son apparence esthétique proche du neuf, nous allons voir ensemble comment nettoyer en profondeur l’intérieur et l’extérieur de votre camping-car. Un peu d’huile de coude…


Soumis aux intempéries et à la pollution atmosphérique, la carrosserie de votre véhicule souffre année après année. Mais ce n’est pas une fatalité ! Un nettoyage régulier et bien fait conservera votre camping-car aussi beau qu’à la sortie de la concession.

Voici les différents points traités dans cet article.


Nettoyer l’extérieur du camping-car

  • Équipements et produits d’entretien

  • Le toit du camping-car (avec les panneaux solaires et lanterneaux)

  • Les façades

  • La cabine du porteur

  • Les finitions extérieures (jantes, phares, baies, etc.)

Nettoyer l’intérieur du camping-car

  • La chambre

  • La cuisine

  • Le réfrigérateur

  • Les tissus et rideaux

  • La salle de bains

  • La soute

L’extérieur du camping-car

On serait tenté, pour aller plus vite, de se rendre au Carwash le plus proche pour passer le nettoyeur haute pression. Le problème, c’est que votre camping-car n’est pas une voiture. De nombreuses ouvertures ainsi que des grilles de ventilation sont présentes sur toutes ses faces et l’eau projetée à plusieurs bars de pression pourrait s’infiltrer et endommager certains éléments essentiels de votre véhicule. Donc, un lavage manuel s’impose. Il est certain que le bon déroulement du nettoyage demande un peu de temps. Comptez une bonne journée entre l’extérieur et l’intérieur.


Équipements et produits d’entretien

  • Escabeau ou échelle

  • Brosse de lavage télescopique

  • éponge grand format

  • Deux chiffons microfibres

  • Seau de 20 litres

  • Raclette à vitres

Positionnez votre véhicule sur un terrain plat proche d’un robinet d’eau de ville muni d’un tuyau d’arrosage. Il est déconseillé d’utiliser l’eau d’un puits artésien qui pourrait laisser des traces et endommager la carrosserie (eau trop calcaire ou trop ferrugineuse suivant les régions). Remplir le seau de 20 litres et y ajouter 150 ml d’un produit de type Clean Caravaning. Attention à ne pas surdoser le détergent qui pourrait détériorer la surface de certaines carrosseries polyester.


Nettoyer le toit du camping-car

Il faut préalablement arroser la totalité des façades et l’arrière du camping-car pour éviter les coulures noires qui pourraient s’incruster sur une surface sèche pendant le lavage du toit. Nous vous déconseillons de monter sur le toit car une fois qu’il est mouillé, avec le mélange savonneux… ça glisse et c’est la chute assurée ! Assurez-vous que votre escabeau est stable et à bonne hauteur pour pouvoir accéder à la totalité de la surface du toit. Vous pouvez aussi utiliser une échelle qui sera posée sur l’angle haut du véhicule, en vous assurant de le protéger avec une mousse d’isolation de tuyauterie pour éviter le glissement latéral et les rayures éventuelles.


Panneaux solaires et lanterneaux

Lavez de l’arrière vers l’avant avec la brosse télescopique en n’hésitant pas à la recharger du mélange eau-Clean Caravaning assez souvent. Attention, le produit n’est pas très moussant et doit poser pendant plusieurs minutes avant d’être rincé. Pensez à passer sur le(s) panneau(x) solaire(s), sous la parabole TV ainsi que sur et autour des lanterneaux. Le faire régulièrement permet de prolonger à la fois leur durée de vie et leur productivité. En règle générale, les salissures stagnent à la jonction de la casquette du profilé ou des raccords d’étanchéité. Insistez bien sur ces parties. Cela vous évitera des problèmes et permettra de voir la qualité et l’usure des joints d’étanchéité. Rincez abondamment la toiture avant d’attaquer les façades.

Pensez à passer la raclette à vitre sur le panneau solaire ainsi que sur les lanterneaux. Pour les façades et l’arrière du camping-car, renouvelez le procédé en mouillant préalablement la surface puis brossez du haut vers le bas. N’insistez pas sur les grilles du réfrigérateur afin de ne pas faire rentrer d’humidité à l’intérieur. Ces dernières peuvent être démontées et placées dans le lave-vaisselle domestique, elles en ressortiront comme neuves.


La cabine du porteur

Utilisez la brosse ainsi que l’éponge pour mieux décoller la saleté dans les recoins du radiateur et des phares. Pensez à enlever les feuilles et autres mousses dans la gouttière basse du pare-brise, pouvant obstruer les trous d’évacuation des eaux de pluie. Une fois cette tâche accomplie, rincez une dernière fois l’ensemble et passez la lingette microfibre sur tout le véhicule encore humide. Cela évitera les traces de coulures venant du toit et les gouttes d’eau sur les baies.


Les finitions extérieures

  • Jantes et enjoliveurs : Dans un seau, préparez un mélange d’eau très chaude (5 à 6 litres) avec un bouchon de produit vaisselle et un verre de vinaigre blanc. À l’aide d’une grande éponge, le nettoyage se fera sans problème. Petite astuce : pensez à décrasser aussi l’intérieur de la jante derrière l’enjoliveur.

  • Si vous êtes perfectionniste, vous pouvez aussi passer la lingette microfibre sur le chant des portières intérieures ainsi que derrière les baies basculantes type à recouvrement. Cette zone est rarement nettoyée. Une dernière touche s’impose sur la carrosserie du porteur, capot, phares et portières. Passez une lingette Vulcanet puis le chiffon lustreur sur toutes ces parties pour éliminer aussi les impacts d’insectes, souvent difficiles à retirer au premier passage, et le résultat sera impeccable.

  • Les baies acryliques sont fragiles et ne doivent pas être nettoyées avec n’importe quel produit. Pas de solvant, pas de produit à vitre contenant de l’alcool. Frottez à l’aide d’une lingette Vulcanet sur la totalité de la baie et essuyez avec le chiffon lustreur fourni dans le set de nettoyage. Le résultat est parfait.

  • S’il reste des microrayures dues au frottement de branches d’arbres, voici la solution… Sur un chiffon sec, déposez une noix de polish et frottez doucement sur les rayures en formant des cercles jusqu’à disparition du produit. À l’aide d’un chiffon microfibre neuf et sec, finissez le polissage jusqu’à obtenir une surface parfaite. Cette solution peut être utilisée aussi sur les stickers des façades sans les détériorer.

  • Les traces noires verticales, sous les fenêtres, sous les portillons ou sous la bouche d’évacuation des gaz du chauffage sont souvent présentes après quelques années d’utilisation. Malgré un lavage fréquent, elles persistent. Utilisez le nettoyant Mellarud anti-traces noires. Pulvérisez directement le produit sur les traces, essuyez et rincez à grande eau. Le résultat est probant. Il peut être aussi utilisé sur les joints d’étanchéité pour leur redonner leur blancheur initiale. Les traces de goudron sur la calandre peuvent être facilement enlevées à l’aide des lingettes Vulcanet.

  • Les plastiques noirs extérieurs. La calandre, les rétroviseurs, les pare-chocs non peints, les poignées de portières se ternissent au fil du temps. Pour remédier à ce problème, nous avons retenu le produit Ultimate Black de Meguiars, qui s’applique avec un chiffon doux sur tous ces éléments. Les plastiques extérieurs retrouvent leur couleur d’origine. Le résultat est impressionnant et surtout pérenne.

  • Les phares. Après quelques années, le plastique transparent des optiques de phares se fane et devient opaque. Ce plastique peut être restauré à l’aide d’un kit de polissage. C’est un travail long et fastidieux c’est certain, mais cela vous évitera d’avoir à changer les optiques, surtout si votre véhicule doit passer au contrôle technique.

  • La cabine du conducteur. Cette partie du véhicule est très sollicitée lors de la conduite bien sûr mais aussi lors des haltes journalières. Tous les plastiques noirs de la cabine peuvent être nettoyés avec les lingettes Vulcanet et le chiffon lustreur pour un résultat mat et sans traces. Munissez-vous d’un aspirateur pour le nettoyage des moquettes mais n’hésitez pas à utiliser le compresseur à air haute pression pour déloger la poussière dans les recoins inaccessibles. Le pare-brise est souvent sali par la buée de condensation qui laisse une pellicule blanchâtre. Le nettoyage peut se faire ici aussi avec les lingettes Vulcanet qui sont très efficaces sur les surfaces vitrées. Les marchepieds noirs, très sollicités, peuvent être restaurés avec le produit Ultimate Black de Meguiars que l’on utilise généralement à l’extérieur.

Le nettoyage intérieur du camping-car

La chambre

Nous passons en moyenne 7 à 8 heures par jour dans notre lit. Il serait donc dommage de faire l’impasse sur le nettoyage du matelas. Passez l’aspirateur directement sur le matelas. Ensuite, si la météo le permet, sortez-le en extérieur et posez-le sur des tréteaux, face au soleil, recto verso pendant plusieurs heures. La chaleur et le soleil assainiront votre matelas. Si vous possédez une moquette au sol, pour retirer les taches, les traces ou encore les mauvaises odeurs, saupoudrez-la généreusement de bicarbonate de soude et laissez agir au moins 30 minutes. Reste à passer l’aspirateur et elle sera comme neuve !


La cuisine

Comme à la maison, la cuisine est l’endroit qui est susceptible de générer le plus de salissures à cause des projections de gras ou encore des éclaboussures. Elle doit donc être parfaitement nettoyée entre deux utilisations. Utilisez du vinaigre blanc légèrement dilué avec de l’eau sur toutes les surfaces : gazinière, évier, placards, tiroirs, etc. Attention à ne pas récurer la plaque de gaz avec une éponge abrasive, cela pourrait rayer l’inox. Utilisez plutôt du bicarbonate de sodium sur une éponge légèrement humide. Pensez également à passer sur les joints entre le mur et le bloc-cuisine car c’est un endroit où s’accumulent les saletés. Enfin, aspirez les tiroirs et les placards et enlevez les taches sur le mobilier avec l’éponge magique légèrement mouillée.


Le réfrigérateur

Tout d’abord, attendez que le réfrigérateur soit à température ambiante avant de le nettoyer. Toutes les grilles et les bacs plastique peuvent être enlevés puis lavés dans un seau avec un mélange composé de détergent et d’un bouchon d’eau de javel. Cela évitera les moisissures pendant la période de non-utilisation. Pensez à nettoyer les joints de la porte ainsi que ceux du compartiment congélation. Les parois intérieures doivent elles aussi être lavées avec le mélange javel détergent ménager. Avant de le refermer, laissez sécher et remettez en place les éléments. Il est conseillé de garder la porte ouverte pendant la période d’inactivité (moins d’odeurs désagréables).


Les tissus d’ameublement et les rideaux

Que ce soient les fauteuils du porteur ou la banquette du salon, ils sont mis à rude épreuve lors des repas. Les taches sont inévitables. Pour les faire disparaître, mettez dans une bassine d’eau très chaude un bouchon de lessive express et un bouchon d’ammoniac alcali. Attention aux narines et aux yeux, l’odeur est puissante. À l’aide d’une brosse imbibée du mélange, faites des petits cercles là où les taches sont présentes et après quelques minutes, épongez avec une vieille serviette de bain propre. Laissez sécher quelques heures et vous verrez que les traces ont disparu. Les rideaux d’agrément peuvent, quant à eux, passer à la machine à laver puis être repassés pour une meilleure présentation. En revanche, les rideaux d’occultation ne peuvent pas être démontés. Pour éliminer les vilaines traces laissées par les insectes en tout genre, munissez-vous de l’éponge magique qui fera des miracles sur ce tissu si particulier.


La salle de bains

La salle de bains se nettoie avec les produits domestiques courants. Faites attention à bien sortir les cheveux ou autres éléments susceptibles de boucher les évacuations de la douche et du lavabo. Pour la paroi de la douche en plexiglas, utilisez le vinaigre blanc pour éliminer les traces de calcaire et de savon et rincez. Pour éliminer les bactéries et les mauvaises odeurs présentes dans les bondes, versez un peu d’eau de javel pure. Laissez agir et rincez généreusement. Par la suite, il faudra vidanger les eaux grises.


La soute du camping-car

Cet endroit est souvent oublié, mais bien souvent, le tapis en caoutchouc fourni par le constructeur génère de l’humidité par manque d’aération. Videz et nettoyez la totalité au produit ménagé classique antibactérien, puis laissez sécher longuement. C’est une bonne habitude à prendre…

91 vues0 commentaire